Comment cultiver son couple ?

 

Témoignage

Cette année, Diego et moi, ainsi que nos enfants, avons planté quelques plants de tomates sur le balcon. Au début, elles étaient petites, mais avec le temps, beaucoup d’eau et de soleil, elles ont grandi, devenant presque une petite forêt qui, en juillet, cachait de nombreux petits fruits verts.

Nous pouvions distinguer les tomates non mûres parmi les feuilles, mais nous savions que, cachées du soleil, elles ne pourraient pas mûrir. N’ayant aucune expérience de la culture des tomates, j’ai pensé à quelqu’un qui pourrait me donner des conseils, et ma tante Giuliana, qui vit à Lausanne et possède un potager, m’est venue à l’esprit. Lorsque je l’ai contactée, elle m’a conseillé d’enlever les feuilles qui font de l’ombre et empêchent le soleil d’atteindre les fruits. Nous avons donc éclairci les plants, en supprimant les plus grandes feuilles… et aujourd’hui, nous dégustons chaque jour des tomates rouges, fermes, parfumées et juteuses : un délice pour tous les sens.

Ce serait bien pour nous si cela durait toute l’année, mais je sais que dans quelques semaines la plante entrera dans une autre phase, je vois déjà les feuilles jaunir, et quelques signes de fatigue… c’est normal que cela arrive, il y a un rythme, un cycle que suit chaque événement dans la nature. Chaque saison prépare la suivante.

Qu’est-ce que cela a à voir avec les relations ? Vous me direz : “Vous voulez proposer un magazine de jardinage ?” Bien sûr que non !

Je veux réfléchir avec vous sur le changement des saisons, même en amour. Et sur les actions et soins quotidiens nécessaires pour profiter des fruits.

Comme le dit Chapman, toute relation et tout rapport connaissent une alternance de saisons, dont chacune présente des caractéristiques spécifiques :

1) Le printemps de l’amour est caractérisé par des émotions telles que l’excitation, la joie, l’espoir. Au printemps, le couple fait des projets et a confiance en l’avenir ensemble. Même les couples établis de longue date connaissent de nouveaux printemps : ce sont des moments de changement et de nouveaux départs au cours desquels de nouveaux comportements sont adoptés et de nouvelles compétences d’écoute, de connexion et d’amour sont développées.

2) En été, le couple réalise les espoirs du printemps. C’est une période de grande harmonie et de bonne entente au sein du couple, les deux partenaires sont prêts à accepter les différences, apprécient le sentiment d’être ensemble.

3) L’automne de la relation commence souvent inconsciemment. Les moments d’union et de compréhension de l’été sont alternés avec des moments de distance. Il y a les premiers signes de crise dans le couple. En apparence, tout se passe comme d’habitude, mais intérieurement, peu à peu, les partenaires s’éloignent et un sentiment de vide devient progressivement plus présent. Ils ont le sentiment que quelque chose ne va pas, mais ils ne peuvent pas dire quoi. C’est le moment où au moins l’un d’entre eux commence à se sentir négligé. Tous deux savent d’une certaine manière qu’ils ont des problèmes de couple qu’ils n’affrontent pas ouvertement. C’est le moment où l’un d’entre eux ou les deux peuvent chercher de l’aide, en allant voir un conseiller, un psychothérapeute de couple plutôt qu’un prêtre, ou peut-être en lisant un livre sur les problèmes et les solutions pour le couple. Si les partenaires ne font pas face à la situation, tôt ou tard, l’automne se transformera probablement en hiver.

4) L’hiver est caractérisé par la fermeture et la distance. Les partenaires ne sont pas disposés à surmonter les désaccords, mais sont accusateurs et querelleurs. Le climat émotionnel est imprégné d’émotions de colère, de ressentiment, de solitude, de frustration, de sentiment de rejet. Il y a un gel général.

L’alternance des saisons dans la relation de chaque couple est en quelque sorte un fait naturel, mais heureusement, elle ne suit pas une séquence établie, comme dans la nature. En effet, il est possible d’éviter d’entrer dans un hiver froid si nous intervenons à temps dès les premiers signes de l’automne, et de cette manière nous pouvons également prolonger notre été.

Comment faire ? Comme je l’ai fait pour les tomates sur le balcon :

1) attraper les indices de visions qui vous font prédire que si les choses dans votre couple restent telles qu’elles sont aujourd’hui, demain vous ne parviendrez pas à la relation que vous souhaitez vraiment (dans le cas des tomates, le fait qu’elles ressemblent à une forêt impénétrable nous a donné un indice que le fruit ne pourrait pas mûrir) ;

2) une fois que vous avez identifié les obstacles (dans mon cas, les feuilles étaient trop nombreuses et denses), prenez des mesures pour les supprimer, plutôt que d’espérer que les choses changent d’elles-mêmes (si nous n’avions pas pris au sérieux l’intuition que les feuilles étaient trop denses, qu’en serait-il de nos tomates aujourd’hui ?)

3) si nous ne savons pas comment lever les obstacles à notre plein bonheur en tant que couple, nous pouvons nous tourner vers quelqu’un qui est expert en la matière (pour mes tomates, j’ai immédiatement pensé à ma tante, je sais que les siennes sont délicieuses !)

4) utiliser au mieux les ressources disponibles (eau, soins et beaucoup de soleil !).

Qui aurait cru qu’il y avait autant de similitudes entre un plant de tomate et une relation heureuse ! !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code